Accueil » Mémoires et avis » Adoption du projet de loi 122 – un premier pas dans la bonne direction
9 décembre 2010

Adoption du projet de loi 122 – un premier pas dans la bonne direction

MONTRÉAL, le 9 déc. /CNW Telbec/ – Le Regroupement des Gestionnaires et Copropriétaires du Québec (RGCQ) félicite l’initiative de la ministre du Travail, Madame Lise Thériault, quant au dépôt du projet de loi 122, Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité. Adopté par les députés de l’Assemblée nationale du Québec le 2 décembre dernier, le RGCQ tient à préciser qu’il s’agit d’un premier pas dans la bonne direction.

 

La surveillance accrue des bâtiments par l’établissement de règles et de normes d’inspection est une mesure fondamentale qui garantira enfin la sécurité du public et la sauvegarde de notre patrimoine immobilier vieillissant et futur. Le RGCQ estime que la Régie du bâtiment devra définir rapidement des règlements qui devront être appliqués à l’ensemble des immeubles du parc immobilier de la copropriété, qu’il s’agisse de petites, de moyennes ou de grandes copropriétés.

 

L’entretien des bâtiments est une priorité pour que soit préservée la sécurité des habitants, non seulement la sécurité physique, mais aussi la sécurité financière. Un immeuble régulièrement entretenu et inspecté peut faire l’objet d’un plan échelonné des réparations majeures à réaliser. En cela, envisager la constitution d’un programme d’entretien préventif est une avancée majeure qui s’inscrit totalement dans les inspections aux fins d’établir des fonds de prévoyance et/ou des plans pluriannuels de travaux.

 

L’inspection régulière des bâtiments et la tenue systématique de registres au sein des copropriétés sont pour le RGCQ des mesures qui vont sceller un avenir plus serein pour les centaines de milliers de copropriétaires québécois. Le RGCQ soutient la Régie du bâtiment dans l’engagement de ces mesures.

 

Le RGCQ souligne plus que jamais l’importance de tenir à jour un carnet d’entretien et se réjouit de voir que le gouvernement reconnaît la pertinence de ce type de document : un document qui retrace l’historique du bâtiment, qui contient les principales caractéristiques de construction et techniques de l’immeuble, et qui permet de mettre en place une politique patrimoniale du bâtiment.

 

Le RGCQ conclut donc que cette loi permettra à la Régie du bâtiment de répondre à un besoin important du public d’être rassuré sur la sécurité et l’entretien des bâtiments, qui souffrent souvent d’un manque de suivi au travers des générations de propriétaires qui se succèdent. Un suivi systématique doit être mis en place et le gouvernement du Québec peut être fier de l’exclusivité de ce type de mesure au Canada.

 

Organisme sans but lucratif, le RGCQ prône la saine gestion et la bonne gouvernance en copropriété. Il veille à l’intérêt des copropriétaires et administrateurs au sein de ce mode d’habitation. L’entretien et la conservation du bâti représentent sa principale raison d’être. Celui-ci assure, depuis toujours, une standardisation de la gérance et de l’administration en copropriété. Consultez le site web www.rgcq.org.