Accueil » Nouvelles du RGCQ » L’opinion du RGCQ transmise à la Commission parlementaire

L’opinion du RGCQ transmise à la Commission parlementaire

23 avril 2013 – Chien d’assistance : Le combat de M. Delarosbil débattu au parlement

Chien d’assistance : l’opinion du RGCQ transmise à la Commission parlementaire de la Santé et des Services Sociaux

M. Delarosbil est atteint de la maladie de Ménière qui, avec le temps, l’a rendu victime de surdité. Il possède un chien d’assistance depuis près de 22 mois afin de l’aider à vivre avec son handicap. Cependant, sans mauvais jeu de mots, son syndicat fait la sourde oreille quant à sa demande d’avoir un chien dans son appartement. Aucun accommodement n’est mis de l’avant et les procédures judiciaires sont enclenchées rapidement.

Pour visionner le reportage de l’émission La Facture du 26 février 2013, vous pouvez vous rendre au lien suivant :http://www.tou.tv/la-facture/S2012E22

Le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec a envoyé le 22 avril dernier un mémoire aux commissaires de la Commission parlementaire sur la Santé et les Services Sociaux. Ce mémoire reflète la position d’ouverture du RGCQ quant aux droits individuels et collectifs en copropriété, jugeant que ceux-ci peuvent faire place aux compromis et aux accommodements raisonnables.

Vous trouverez ici le Mémoire du RGCQ présenté à la Commission parlementaire de la Santé et des Services Sociaux.

 

Le Soleil rapporte que la députée caquiste de Charlebourg, Denise Trudel, s’est dite bouleversée par les propos manifestes exprimés par le président de l’ASCQ en Commission parlementaire. « Avec ce que j’ai entendu, je viens de comprendre encore plus l’importance de défendre les intérêts des personnes handicapées », a-t-elle dit en commission parlementaire. Cette commission portait sur une pétition, laquelle demande l’adoption d’une loi autorisant une personne handicapée d’être accompagnée par son chien-guide. Non seulement dans un endroit public, mais aussi dans sa résidence, qu’il s’agisse d’un condo ou d’un logement locatif.

En entrevue au journal Le Soleil, Me Michel Paradis, président du RGCQ de la région de Québec nous dit « Il aurait été facile d’en arriver à une entente dans cette affaire, en permettant à ce chien-guide l’accès aux parties privatives de Robert Delarosbil, tout en balisant ses allées et venues au sein des parties communes. « Je suis étonné que cette histoire fasse les manchettes, et qu’il faille voter cette question à l’Assemblée nationale, à l’occasion d’une commission parlementaire »

« Il ne fait aucun doute que Robert Delarosbil est en droit de conserver son animal, lequel lui a été fourni par les clubs Lions au coût de 30 000 $ », clame Michel Paradis. Selon lui, la Charte des droits et libertés a préséance sur une déclaration de copropriété, qui interdirait la présence d’animaux dans un immeuble. « Si une personne handicapée a besoin d’un animal pour pallier son handicap, et qu’elle en fait la démonstration, la déclaration de copropriété doit respecter ce droit », ajoute-t-il.

Il est important de mentionner que le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec se dissocie complètement du point de vue de l’Association des syndicats de copropriété du Québec.

***************** MESSAGE DE L’ASSOCIATION DES MALENTENDANTS QUÉBÉCOIS *****************
Nous faisons appel à votre générosité!
Afin de pouvoir se défendre en Cour supérieure et ainsi garder Christina, sa chienne d’assistance à l’audition, monsieur Robert Delarosbil fait appel à la générosité de la population.

Pour faire un don, imprimez le formulaire que vous trouverez sous l’onglet « Faire un don » (http://www.amq1985.org/) et faites votre chèque au nom de l’Association des personnes avec une déficience de l’audition en indiquant sur votre chèque et formulaire « Projet Christina ».

Envoyez votre don à :
L’Association des personnes avec une déficience de l’audition
7260 Boul. Cloutier
Québec (Québec)
G1H 3E8
Merci de votre générosité!