Accueil » Gouvernance » Québec – Mot du président

Québec – Mot du président

La région de Québec connaît un développement plus conservateur dans le domaine de la copropriété, bien que le rythme de construction d’unités soit stable année après année. Après avoir atteint une saturation au centre-ville de la Vieille-Capitale, les immeubles en copropriété poussent maintenant dans les banlieues.

Le profil des copropriétaires de Québec est homogène : ils gagnent sensiblement le même salaire et sont âgés de 50 ans en moyenne. Issus majoritairement de la génération des Baby-boomers, ils ont troqué la maison pour un appartement en copropriété. Pour eux, le RGCQ-Québec représente une ressource inestimable. Comme à Montréal et à Gatineau, de plus en plus de copropriétaires s’y réfèrent pour être mieux informés. S’il est bien encadré et convenablement géré, ce mode d’habitation représente un formidable moyen d’accéder à la propriété.

Bien évidemment, les défis des prochaines années sont à peu près les mêmes partout au Québec. Ils consisteront, principalement, à prendre garde au vieillissement des immeubles, et faire en sorte d’en assurer l’entretien et la conservation. Acheter une propriété représente l’investissement le plus important  au cours d’une vie. Il est donc vital de préserver la valeur du capital de son unité, question de lui permettre de prendre une plus-value et générer d’intéressants revenus de retraite.

M. Michel Paradis
Président du RGCQ-Québec